HistoriqueL’entreprise aujourd’huiLe service

La société TRANSPORTS DANIEL MEYER est l’une des plus anciennes sociétés de transport public en France.

Six générations se sont succédées depuis l’époque où, voici 175 ans, Jean-Daniel Meyer quitte la ligne Strasbourg-Paris des Messageries Royales pour s’établir en région parisienne avec sa famille. Sur la ligne Montargis-Paris, des diligences Lafitte et Caillard, il veille au confort des passagers et au respect des horaires.


Son fils, Jean-Théodore, dit Daniel en l’honneur de son père, crée l’entreprise familiale à Montlhéry en 1856 et débute avec deux voitures à roues pour le transport des voyageurs. Quelques charrettes lui permettent de transporter les nombreuses cultures maraîchères locales vers la gare de Saint Michel sur Orge, à destination des Halles de Paris. A la veille de la Grande guerre, l’entreprise possède une flotte d’une centaine de chevaux.


En 1923, Daniel-Louis Meyer introduit les premiers véhicules automobiles. Il fonde aussi le Syndicat des Transporteurs de Seine-et-Oise, dont il devient le premier Président.


A la seconde guerre mondiale, le parc comprend une cinquantaine de véhicules, dont une bonne moitié sera réquisitionnée par l’Administration française et une partie du reliquat quelques mois plus tard par l’occupant.

JPEG

Il faudra attendre 1948 pour acquérir un autocar neuf, un Saurer 3 CTID de 35 places carrossé par Di Rosa, qui permettra d’exploiter la ligne Marcoussis-Porte d’Orléans, puis un R 4190 de 45 places en 1950.

Dès lors, l’entreprise va croître de façon spectaculaire, au rythme de l’urbanisation accélérée du sud de l’Ile de France. En 1981, le premier bus articulé fait son entrée dans le parc, pour desservir la ville nouvelle d’Evry.


En cent ans, le moteur diesel a remplacé le cheval. L’entreprise familiale est devenue une société de 226 salariés. Fière de ses origines, la société TRANSPORTS DANIEL MEYER adopte un nouveau logo, symbolisant une tête de cheval.