Quel permis pour un tracteur ?

Quel permis pour un tracteur ? Les exigences légales expliquées

Qu’il s’agisse d’une exploitation agricole, d’une entreprise de travaux agricoles ou d’une coopérative d’utilisation de matériel, la question se pose : quel permis est nécessaire pour conduire un tracteur ? Les conditions à remplir dépendent des différents types de véhicules et de leur poids total autorisé en charge (PTAC).

Les différents types de véhicules agricoles

Les véhicules agricoles et forestiers se divisent en deux catégories : les tracteurs et les remorques. Les tracteurs sont des véhicules à moteur utilisés pour transporter des matières et travailler les sols. Les remorques, quant à elles, sont des appareils agricoles et forestiers qui sont attelés à des tracteurs pour transporter des matières ou des machines.

Quel permis pour tracter une remorque ?

Selon le

Code de la route

en vigueur en France, toute remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg peut être tractée par un véhicule de catégorie B (voiture légère). Dans ce cas, le conducteur n’a pas besoin d’un permis spécifique pour tracter la remorque.

Quel permis pour tracter un tracteur ?

Désormais, il est simplement nécessaire de détenir un permis B classique pour conduire tout engin agricole ou forestier, y compris avec la remorque sans limite de poids total en charge autorisée (PTAC) mais pour une vitesse maximale de 40 km/h.

Lire plus  Quels sont les différents types de tracteurs ?

Toutefois, il est important de noter que pour tracter des matériels agricoles ou forestiers – dont le PTAC de l’attelage est supérieur à 750 kg – le conducteur doit être titulaire d’un Brevet de sécurité routière (BSR) ou d’un permis B spécifique pour tracter des véhicules agricoles.

Tableau récapitulatif : quel permis pour un tracteur ?

PTAC de l’attelage Permis requis
Inférieur ou égal à 750 kg Permis B
Supérieur à 750 kg Permis B ou BSR



L’avis de la rédaction

Le secteur agricole et forestier est encadré par des lois et des règles précises afin d’assurer la sécurité des conducteurs de véhicules agricoles et des autres usagers de la route. Les exploitations et les entreprises de travaux agricoles doivent donc bien veiller à connaitre les exigences légales et à respecter le code de la route pour être en conformité avec la loi.

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MSA) et le Groupement national des industries agricoles et alimentaires (GNR) travaillent en ce sens avec la Députée Camille Gourguechon et le secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Vincent Marmuse, pour améliorer la sécurité des travailleurs agricoles et favoriser la croissance des activités et l’égalité des chances.